Tout Savoir sur l’Utilisation de l’Ammoniaque en Musculation

 Écrit par 

Julien Raby

 Mis à jour le 

Nous pouvons recevoir une commission de nos liens d'affiliation sans frais supplémentaires pour vous. Voir la page de divulgation.


Avez-vous déjà vu un powerlifter renifler de l’ammoniaque (ammoniac) juste avant de réaliser un exercice de musculation ? Cette pratique s’est répandue dans le milieu des sports de force comme technique pour booster la performance sportive. Mais comment fonctionne réellement ce stimulant ? Quels sont ses bienfaits en musculation ? Quels sont les risques pour la santé et pourquoi il est fortement déconseillé d’utiliser cette substance ?

Dans cet article, nous allons découvrir les mécanismes, les protocoles d’utilisation et pourquoi ne pas utiliser l’ammoniaque en tant que substance ergogène. Suivez ce guide pour démystifier ce complément qu’il faut utiliser avec discernement !

Un flacon d'ammoniaque posé sur un table
  • Save

Qu’est-ce que l’ammoniaque et pourquoi l’utilise-t-on ?

L’ammoniaque est un composé chimique utilisé couramment comme nettoyant ménager ou industriel. Mais cette substance peut également être employée à des fins sportives pour améliorer ses performances physiques. Comment cela est-il possible ? Explications.

Composition et propriétés

L’ammoniaque est une molécule de formule chimique NH3, constituée d’un atome d’azote et de trois atomes d’hydrogène. À température ambiante, il s’agit d’un gaz incolore possédant une odeur très piquante caractéristique. Les sportifs l’utilisent le plus souvent sous forme de solution aqueuse, par dilution dans l’eau pour atténuer sa forte concentration.

L’ammoniac est une substance déjà présente initialement déjà présente dans le corps humain. Elle aide à l’assimilation des acides aminés.

Un stimulant recherché avant l’effort

Quelques minutes avant un entraînement ou une compétition, certains athlètes s’administrent de l’ammoniaque par inhalation nasale (sels odorants) ou sous forme de capsules à ingérer. Ce gaz provoque alors une hausse d’adrénaline permettant de repousser la fatigue, d’augmenter la force et la puissance musculaire.

Cet effet recherché comme « boosteur » de performances explique que l’ammoniaque soit devenue populaire dans les milieux de l’haltérophilie ou du powerlifting. Bien que moins répandue dans ce milieu, l’ammoniaque est également utilisé par certains pratiquants de musculation classique. Ces sports nécessitent en effet de mobiliser un maximum de ressources énergétiques sur une courte durée.

L’utilisation de l’ammoniac après l’effort est dénuée d’intérêt. De plus, il gène la régénération des cellules et donc la récupération musculaire après l’effort.

Un haltérophile s'apprête à réaliser un développé couché
  • Save

Comment l’ammoniaque booste la performance ?

L’inhalation d’ammoniaque avant un effort procure une excitation neurophysiologique qui permet d’améliorer ses performances sportives. Mais par quels mécanismes cette substance agit-elle ? Faisons le point sur ses effets stimulants.

Augmentation de l’excitabilité neuromusculaire

L’ammoniac inhalé provoque une impulsion neurologique. Elle facilite la transmission de l’influx nerveux entre les motoneurones et les fibres musculaires. Ce mécanisme permet d’augmenter l’excitabilité et la contractilité neuromusculaire pendant l’effort physique.

Stimulation de la sécrétion de catécholamines

Sous l’effet irritant de l’ammoniaque, l’organisme sécrète des catécholamines comme l’adrénaline et la noradrénaline. Cette hausse des niveaux d’adrénaline augmente la fréquence cardiaque, le débit sanguin et la disponibilité en glucose pour alimenter les muscles en énergie. Cette réaction de stress prépare l’organisme à fournir des efforts intenses.

Avantage par rapport à d’autres stimulants

Contrairement à des excitants comme la caféine, l’ammoniaque agit très rapidement après inhalation. Son effet est de courte durée, idéal pour booster ponctuellement la performance avant une séance intensive ou une compétition. C’est pourquoi elle est prisée des athlètes en recherche d’un « coup de fouet » juste avant l’effort.

Risques et effets secondaires potentiels

Bien que l’ammoniaque puisse améliorer vos performances sportives, son utilisation n’est pas sans risque pour la santé. Découvrez quels sont les effets secondaires possibles et les précautions à prendre.

Irritation et brûlures des voies respiratoires

L’inhalation d’ammoniaque, surtout à forte concentration, peut provoquer une irritation voire des brûlures au niveau du nez (voire des lésions nasales), de la gorge et des poumons. Ces effets indésirables sont liés à son fort caractère basique corrosif. Ils imposent de respecter scrupuleusement les doses recommandées.

Risque de dépasser le seuil de toxicité

À dose élevée, l’ammoniaque devient toxique. Son seuil de toxicité se situe aux alentours de 300ppm (parties par million). Au-delà, des symptômes comme des maux de tête, vertiges, nausées ou troubles de la vision peuvent survenir et nécessiter une prise en charge médicale. Si inhalé en trop grande quantité, l’ammoniaque peut provoquer la mort de l’individu. Pour cette raison, nous vous décourageons fortement à utiliser cette substance pour améliorer vos performances et records en musculation.

Danger en cas de problèmes rénaux ou hépatiques

Les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique doivent proscrire totalement l’usage d’ammoniaque, leur organisme ne pouvant pas éliminer correctement cette substance. Son accumulation entraînerait alors de graves complications.

Risque accru de déshydratation

Du fait de ses propriétés diurétiques, l’ammoniaque favorise la déshydratation. Or, une déshydratation sévère peut s’avérer très dangereuse lors d’un effort physique intense, avec un risque de coup de chaleur ou de défaillance circulatoire.

Possibilité d’accoutumance

Avec une utilisation répétée, l’organisme peut développer une accoutumance à l’ammoniaque, nécessitant d’augmenter les doses pour obtenir le même effet stimulant. Le risque de surdosage s’en trouve alors accru. La prudence est de mise.

Le constat est sans appel: Les risques sont nombreux et très élevés. L’utilisation de l’ammoniaque est fortement déconseillée. Notre rôle est ici de vous dissuader d’utiliser cette substance et non l’inverse.

Un powerlifter s'apprête à faire un deadlift
  • Save

Protocoles d’utilisation de l’ammoniaque

Comment les powerlifters utilisent concrètement l’ammoniaque pour en tirer des bénéfices ergogènes lors de leurs entraînements sportifs ? Voici les principaux protocoles recommandés et règles de sécurité pour une utilisation efficace et sans danger.

Méthodes d’inhalation

L’inhalation se fait par le nez à l’aide d’un flacon doseur ou d’une compresse imbibée placée sous les narines. Il est conseillé de commencer par de faibles doses pour éviter tout risque d’irritation des voies respiratoires. Il est également recommandé de garder l’ammoniaque loin du nez pour éviter tout effet indésirable.

Quand l’utiliser par rapport à l’entraînement

L’ammoniaque doit être inhalée dans un intervalle de 2 à 5 minutes avant le début de l’effort sportif pour bénéficier de son effet stimulant. Son action étant de courte durée, elle est surtout utilisée en préparation d’efforts intenses et brefs comme la musculation, l’haltérophilie ou les sprints.

Ne pas en abuser !

Malgré ses effets ergogènes intéressants, l’utilisation de l’ammoniaque doit rester ponctuelle. À haute dose ou sur le long terme, ce complément peut provoquer des effets indésirables pour la santé.

Dans la vidéo présentée ci-dessous, Alex Levand présente les pour et les contres de l’utilisation de l’ammoniaque en musculation:

Légalité de l’utilisation en compétition

L’ammoniaque fait partie des substances dopantes interdites dans le sport professionnel. Qu’en est-il réellement de sa légalité et des risques encourus par les athlètes ?

Interdite par l’AMA mais pas systématiquement détectable

À l’instar d’autres substance altérant la performance telles que le DMAA, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a inscrit l’ammoniaque sur sa liste des produits dopants prohibés depuis 2004. Cependant, sa détection lors de contrôles antidopage demeure complexe. Seule une prise de sang dans l’heure suivant l’inhalation de sels odorants permet de révéler sa présence.

Risque de sanctions disciplinaires

Tout sportif contrôlé positif à l’ammoniaque s’expose à des sanctions pouvant aller jusqu’à 2 ans de suspension, même sans intention de dopage de sa part. Les fédérations sportives internationales ont en effet établi des règles strictes concernant l’utilisation de ce stimulant.

Meilleure tolérance dans les championnats locaux

Bien qu’interdite par le règlement, l’utilisation d’ammoniaque est parfois tolérée au sein de compétitions sportives régionales ou amateurs qui ne font pas l’objet de contrôles antidopage systématiques. Mais attention, le risque zéro n’existe pas dans ce domaine !

Mieux vaut s’abstenir en compétition

En conclusion, l’ammoniaque reste une substance à manier avec précaution dans un contexte sportif, surtout en compétition officielle. Pour éviter tout ennui, il est préférable de s’en abstenir si l’on est soumis à des contrôles antidopage réguliers.

Un powerlifter fait un squat barre
  • Save

Alternatives sûres et légales

Vous souhaitez booster vos performances de façon efficace et légale ? Découvrez quelques alternatives saines à l’ammoniaque.

  1. La caféine pour un coup de fouet: Consommée avec modération, la caféine constitue un excellent stimulant naturel du système nerveux central. Sous forme de café ou de complément alimentaire, elle peut amplifier votre énergie et motivation avant un entraînement.
  2. Un des effets de la créatine est l’augmentation de l’énergie et l’augmentation des performances. En consommer avant votre entraînement peut être judicieux.
  3. Le gingembre pour la concentration: Le gingembre possède des propriétés tonifiantes et stimulantes intéressantes. Mâché ou consommé en infusion, il aide à augmenter la concentration et la vigilance pendant l’effort.
  4. La citrulline pour la résistance: La citrulline est un acide aminé précurseur du NO qui améliore la circulation sanguine au niveau musculaire. En complément alimentaire, elle augmente l’endurance et retarde l’accumulation de lactate.
  5. La musique motivante pour se booster: Écouter ses morceaux préférés pendant l’échauffement est un moyen simple et efficace de se mettre dans de bonnes dispositions mentales pour performer. La musique agit directement sur les centres motivationnels du cerveau.

FAQ : Ammoniaque en musculation

Voici les questions les plus fréquentes concernant l’utilisation de l’ammoniaque en musculation:

Pourquoi certains athlètes reniflent de l’ammoniaque avant un entraînement de musculation ?

Inhalée quelques minutes avant l’effort, l’ammoniaque agit comme un stimulant du système nerveux qui retarde la fatigue, augmente la force et la puissance musculaire. Son effet est recherché par certains athlètes pour se transcender le temps d’une séance intense.

L’ammoniaque est-elle détectable lors des contrôles antidopage ?

Oui, l’ammoniaque figure sur la liste des produits dopants, mais sa détection reste complexe, seulement possible par prise de sang dans l’heure suivant l’inhalation.

Quels sont les risques de l’ammoniaque pour la santé ?

Utilisée à forte dose ou fréquemment, l’ammoniaque peut provoquer irritations des voies respiratoires, déshydratation, toxicité et accoutumance. À forte dose, cette substance peut même être létale.

Existe-t-il des alternatives sûres et légales ?

Oui, la caféine, le gingembre, la citrulline ou encore la musique constituent des solutions naturelles efficaces pour stimuler ses capacités physiques et mentales avant un effort.

Related articles

A propos de

Je m'appelle Julien Raby et je suis l'un des propriétaires de BoxLife. Voici mon parcours sur LinkedIn si vous souhaitez obtenir plus d'informations. J'ai toujours été actif et j'ai découvert le Crossfit il y a environ 7 ans. Mon objectif est de vous aider à améliorer vos performances en Crossfit en vous donnant des conseils sur des mouvements spécifiques, des entraînements et du matériel. Vous avez une question ? N'hésitez pas à me contacter !

Article ajouté au panier
0 Produit - $0.00
Share via
Copy link