Les 5 Meilleurs Exercices pour les Avant-Bras

 Écrit par 

Julien Raby

 Mis à jour le 

Nous pouvons recevoir une commission de nos liens d'affiliation sans frais supplémentaires pour vous. Voir la page de divulgation.


Les avant-bras sont souvent négligés par les pratiquants de musculation. Or, ils jouent un rôle essentiel dans le renforcement de la force de préhension (qui vous permet de maintenir les poings serrés). Un bon entraînement des avant-bras favorise non seulement une meilleure performance globale, mais prévient aussi les blessures.

Dans cet article, nous découvrirons les meilleurs exercices pour travailler efficacement vos avant-bras, mais aussi les autres muscles à renforcer pour éviter les déséquilibres et des conseils pour optimiser votre entraînement de musculation des avant-bras. Prêts à renforcer votre poigne et à sculpter vos avant-bras ? C’est parti !

Un homme montre ses avant-bras musclés
  • Save

Top 5 Exercices pour les avant-bras

Voici les 5 meilleurs exercices pour les avant-bras:

Curl d’avant-bras (Flexions des poignets)

La flexion des poignets (ou curl poignet) avec haltères ou barre est un exercice de base pour renforcer vos avant-bras. Il sollicite principalement les muscles fléchisseurs du poignet, contribuant à améliorer la force de votre poigne.

Exécution

  1. Asseyez-vous sur un banc, les pieds fermement plantés au sol.
  2. Prenez une haltère dans chaque main ou une barre avec les deux mains.
  3. Posez vos avant-bras sur vos cuisses, les poignets dépassant du bord de vos genoux, paumes vers le haut.
  4. Sans bouger vos avant-bras, fléchissez vos poignets pour lever les poids.
  5. Abaissez lentement les poids en étendant vos poignets.
  6. Répétez pour le nombre de séries et de répétitions désiré.

Veillez à contrôler le mouvement lors de l’abaissement des poids pour maximiser la tension sur les muscles fléchisseurs du poignet. Il est essentiel de ne pas surcharger la barre ou les haltères pour éviter tout risque de blessure. Commencer avec une charge lourde serait une erreur. Il vaut mieux privilégier un poids modéré et bien contrôler le mouvement. Cet exercice, régulièrement intégré dans votre routine d’entraînement, contribuera à renforcer efficacement vos avant-bras.

Curl d’avant-bras inversé (extensions de poignet)

Les extensions des poignets sollicitent une autre partie des avant-bras : les muscles extenseurs du poignet. Il se réalise aussi bien avec une barre qu’avec des haltères. La différence majeure avec le curl classique est dans la prise : cette fois, les paumes sont tournées vers le bas.

Exécution

  1. Prenez place sur un banc, les pieds à plat sur le sol pour assurer une bonne stabilité.
  2. Dans chaque main, saisissez une haltère, ou tenez une barre avec une prise pronation (paumes vers le bas).
  3. Posez vos avant-bras sur vos cuisses en laissant les poignets et les poids dépasser librement.
  4. Sans bouger vos avant-bras, fléchissez vos poignets vers le haut en contractant les muscles extenseurs.
  5. Contrôlez la descente des poids en abaissant vos poignets, en ressentant la tension dans les muscles extenseurs.
  6. Répétez le mouvement pour le nombre de séries et de répétitions souhaitées.

Cet exercice doit être effectué avec précision. Assurez-vous que le mouvement est bien localisé au niveau des poignets, sans mobiliser les avant-bras. Les mouvements doivent être fluides et contrôlés, l’accent étant mis sur la contraction des muscles extenseurs lors de la flexion du poignet. Commencez avec un poids léger et augmentez progressivement à mesure que vous gagnez en force et en maîtrise de l’exercice. Cela vous permettra non seulement d’éviter les blessures, mais aussi d’obtenir des résultats optimaux.

Curl Marteau

Le Curl Marteau est un exercice de musculation particulièrement intéressant pour cibler les avant-bras et le brachial antérieur, en complément des biceps. Il tire son nom de la position de la main, qui rappelle celle utilisée pour tenir un marteau. Cet exercice de référence pour les bras peut être facilement intégré à vos séances de musculation.

Exécution

  1. Debout, saisissez une haltère dans chaque main, les bras le long du corps et les paumes tournées vers votre torse. C’est la position de départ.
  2. Gardez vos coudes près de votre corps. Ensuite, tout en maintenant la partie supérieure des bras immobile, fléchissez les coudes pour lever les haltères.
  3. Continuez à lever les poids jusqu’à ce que vos avant-bras soient à peu près parallèles au sol. L’angle au niveau des coudes doit être d’environ 90 degrés.
  4. Prenez une courte pause à cet endroit, puis abaissez lentement les haltères à la position de départ.
  5. Répétez ce mouvement pour le nombre de séries et de répétitions prévu.

Assurez-vous de bien contrôler le mouvement à chaque phase, en montée comme en descente. Évitez les mouvements brusques et ne laissez pas les poids tomber rapidement : le contrôle est la clé pour une exécution correcte et efficace du Curl Marteau. De plus, ce mouvement doit être effectué sans bouger le dos ou les épaules. L’effort doit se concentrer sur les avant-bras et les biceps.

Un homme fait du curl marteau
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Curl Biceps Inversé

Le Curl Inversé est un exercice ciblant à la fois les biceps et les muscles de l’avant-bras, particulièrement les muscles extenseurs. C’est une variante du curl classique, mais en utilisant une prise en pronation, c’est-à-dire les paumes de mains tournées vers le bas.

Exécution

  1. Debout, les pieds écartés de la largeur des épaules, saisissez une barre en pronation (paumes vers le bas), les mains écartées de la largeur des épaules. Il peut s’agir d’une barre droite ou d’une barre EZ.
  2. Gardez vos coudes près de votre corps et les bras étendus. C’est votre position de départ.
  3. Tout en maintenant la partie supérieure de vos bras immobile, effectuez une flexion des coudes pour lever la barre jusqu’à ce que vos bras soient presque entièrement fléchis.
  4. Faites une courte pause à ce stade, en ressentant la tension dans vos biceps et vos avant-bras.
  5. Abaissez lentement la barre jusqu’à la position de départ, en contrôlant le mouvement.
  6. Répétez l’opération pour le nombre de séries et de répétitions prévu.

Durant cet exercice, il est crucial de maintenir une bonne posture et de ne pas mobiliser le dos. Les mouvements doivent être contrôlés (autant durant le mouvement concentrique que lors de la phase négative) et les avant-bras ainsi que les biceps doivent être les seuls à travailler. Commencez avec un poids modéré pour bien maîtriser la technique avant d’augmenter progressivement la charge.

Un homme fait du curl inversé
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Rotation des Poignets

La rotation de poignet avec poids libre est un exercice polyvalent qui peut être réalisé avec différents équipements: haltères, kettlebell, bouteille d’eau, brique… Il renforce les muscles fléchisseurs et extenseurs des avant-bras, améliorant ainsi la force de préhension.

Exécution

  1. Asseyez-vous sur un banc avec un haltère dans une main, bras tendu et avant-bras appuyé sur la cuisse, poignet au bord du genou.
  2. Commencez avec la paume de la main vers le haut, en position de flexion.
  3. Tournez lentement votre poignet vers le bas, passant en position de pronation.
  4. Tournez à nouveau votre poignet pour revenir à la position initiale (supination).
  5. Répétez ce mouvement pour le nombre de séries et répétitions prévu, puis changez de main.

Veillez à réaliser un mouvement lent et à garder votre avant-bras immobile tout au long de l’exercice. Seul le poignet doit bouger. Il est également essentiel d’effectuer le mouvement lentement, en évitant tout mouvement brusque ou rapide qui pourrait entraîner une blessure. Comme pour les autres exercices, commencez avec un poids léger pour vous assurer que vous maîtrisez la technique avant d’augmenter la charge.

Ces 5 exercices ne sont pas exhaustifs. Nous aurions pu intégrer d’autres exercices moins ciblés, mais qui permettent de renforcer malgré tout les avant-bras. Je pense notamment au Farmer’s Walk, aux tractions en pronation ou au simple fait de se suspendre à une barre de traction.

Tout savoir sur les avant-bras

Dans cette section, nous allons approfondir notre connaissance des avant-bras, comprendre leur importance dans notre corps et découvrir comment prévenir les déséquilibres musculaires.

Anatomie des avant-bras

Comprendre l’anatomie des avant-bras vous aidera à mieux choisir vos exercices. Les avant-bras sont composés de nombreux petits muscles, qui sont généralement regroupés en deux groupes principaux :

  • Les muscles fléchisseurs (côté paume) qui permettent de plier le poignet et les doigts. Il sont situés dans la loge antérieure.
  • Les muscles extenseurs (côté dos de la main) qui permettent de les étendre. Ils sont situés dans la loge postérieure.

Les deux groupes travaillent ensemble pour effectuer des mouvements complexes comme la rotation de la main.

Pourquoi travailler les avant-bras ?

Travailler les avant-bras n’est pas seulement bénéfique pour le développement musculaire, mais aussi pour l’augmentation de la force globale et la prévention des blessures. Les avant-bras renforcés améliorent la force de préhension, ce qui est essentiel pour une variété d’exercices et d’activités de la vie quotidienne. De plus, un entraînement régulier des avant-bras peut aider à prévenir les douleurs et les blessures du poignet et du coude, qui sont courantes chez ceux qui font beaucoup d’exercice de force ou qui passent de longues heures à taper sur un clavier.

Un homme musclé montre ses avant-bras
  • Save

Combien de fois travailler ses avant-bras par semaine ?

La croissance musculaire, notamment pour des zones spécifiques comme les avant-bras, est un processus qui nécessite à la fois du travail et du repos. Lorsque vous soulevez des charges lourdes durant une séance de musculation, vous créez de petites déchirures dans vos muscles. C’est lors de la phase de récupération que ces fibres musculaires se réparent et se renforcent, conduisant à une augmentation de la masse musculaire.

Par conséquent, pour une croissance optimale, il est recommandé d’intégrer l’entraînement des avant-bras dans votre programme d’entraînement 2 à 3 fois par semaine, en laissant suffisamment de jours de repos entre les sessions pour permettre la régénération musculaire.

Quels autres muscles travailler pour éviter les déséquilibres musculaires ?

L’entraînement des avant-bras ne doit pas se faire isolément. Pour éviter les déséquilibres musculaires, il est important de travailler également les muscles du haut du corps, y compris les biceps, les triceps, les épaules et les muscles du dos. Ces muscles travaillent ensemble avec les avant-bras pour effectuer une variété de mouvements. Par exemple, lors d’une traction, notamment en pronation, les avant-bras fournissent la force de préhension, tandis que les biceps et les muscles du dos sont les principaux acteurs du mouvement. En travaillant tous ces groupes musculaires de manière équilibrée, vous pouvez améliorer vos performances globales et réduire le risque de blessures.

FAQ : Les meilleurs exercices pour les avant-bras

Voici les questions fréquentes concernant la musculation des avant-bras:

Quels sont les meilleurs exercices pour renforcer les avant-bras ?

Les exercices efficaces pour les avant-bras incluent le Curl d’avant-bras avec haltères, le Curl d’avant-bras inversé, le Curl marteau, le Curl biceps inversé, et la rotation de poignet avec poids libre. Ces exercices ciblent les muscles fléchisseurs et extenseurs des avant-bras pour une meilleure force et définition.

Pourquoi est-il important de travailler les avant-bras ?

L’entraînement des avant-bras renforce la force de préhension, essentielle dans de nombreux exercices de musculation. Il aide également à prévenir les blessures du poignet et du coude, et améliore la performance globale.

Quelle est l’anatomie de l’avant-bras ?

Les avant-bras sont composés de nombreux petits muscles, regroupés en deux catégories principales : les muscles fléchisseurs qui permettent de plier le poignet et les doigts, et les muscles extenseurs qui les étendent.

Quels autres muscles devrais-je travailler pour éviter les déséquilibres musculaires ?

Pour prévenir les déséquilibres, il est crucial de travailler les muscles antagonistes des avant-bras, notamment les biceps, les triceps, les épaules et les muscles du dos. Ces muscles travaillent de concert pour réaliser de nombreux mouvements.

Combien de fois par semaine dois-je entraîner mes avant-bras ?

Pour un développement optimal, entraînez vos avant-bras 2 à 3 fois par semaine. Assurez-vous de leur donner suffisamment de repos pour se réparer et se développer entre les séances.

Related articles

A propos de

Je m'appelle Julien Raby et je suis l'un des propriétaires de BoxLife. Voici mon parcours sur LinkedIn si vous souhaitez obtenir plus d'informations. J'ai toujours été actif et j'ai découvert le Crossfit il y a environ 7 ans. Mon objectif est de vous aider à améliorer vos performances en Crossfit en vous donnant des conseils sur des mouvements spécifiques, des entraînements et du matériel. Vous avez une question ? N'hésitez pas à me contacter !

Article ajouté au panier
0 Produit - $0.00
Share via
Copy link