Thruster : Tout Savoir sur l’Exercice Emblématique du Crossfit

 Écrit par 

Julien Raby

 Mis à jour le 

Nous pouvons recevoir une commission de nos liens d'affiliation sans frais supplémentaires pour vous. Voir la page de divulgation.


Si vous êtes un adepte du Crossfit, l’article du jour va vous plaire. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le Thruster, un exercice de Crossfit aussi emblématique que complet et efficace pour augmenter votre force et votre endurance globale. Nous vous présenterons un guide détaillé pour l’exécuter correctement, explorerons différentes variantes et alternatives, discuterons de l’importance de travailler les muscles antagonistes, et vous proposerons un exemple d’entraînement de Crossfit l’incluant. Prêt ? C’est parti !

Le Thruster en Crossfit : Les bases

Le thruster est un exercice complexe qui met à l’épreuve votre force et votre endurance. Sa polyvalence en fait un favori pour de nombreux athlètes, en particulier ceux pratiquant le CrossFit. Mais pour bien comprendre cet exercice, il est essentiel de se plonger dans sa définition, son histoire et les muscles sollicités.

Une crossfiteuse réalise un thruster
  • Save

Qu’est-ce que le thruster?

Le thruster est un exercice de musculation polyarticulaire qui combine un front squat à un développé militaire (ou push press). Il débute par une phase de squat, où la barre est maintenue au niveau des épaules, puis se termine par une phase d’extension où la barre est poussée en l’air à la force des jambes et des bras. C’est un exercice dynamique qui requiert une coordination et une mobilité accrues. Il stimule une grande partie du corps et contribue à améliorer la force, la puissance et l’endurance.

Origine et Histoire du thruster

Le thruster est étroitement associé au CrossFit, un sport de haute intensité créé dans les années 2000. Toutefois, sa création précède de loin le CrossFit. Des mouvements similaires ont été popularisés dès le début du 20e siècle dans le monde de l’haltérophilie et du bodybuilding. C’est seulement plus récemment, grâce à la popularité du CrossFit, que le thruster a gagné en notoriété. Aujourd’hui, il est considéré comme un élément essentiel de tout programme de Crossfit, mais peut aussi être inclus dans une routine de musculation plus classique.

Une femme réalise un thruster dans une séance de Crossfit
  • Save

Les muscles sollicités par le thruster

Le thruster est un exercice “full-body” qui engage une variété de groupes musculaires. Les principaux muscles sollicités sont les quadriceps, les fessiers et les ischio-jambiers lors de la phase de squat. Lors de la phase de poussée, les épaules, les triceps et les muscles du haut du dos sont sollicités. De plus, l’ensemble du tronc, y compris les abdominaux et les muscles dorsaux, joue un rôle crucial pour stabiliser le corps tout au long de l’exercice. C’est cet engagement global du corps qui fait du thruster une arme redoutable pour améliorer la force globale et la condition physique.

Comment réaliser le thruster correctement ?

Maintenant que nous avons une compréhension claire de ce qu’est le thruster, passons à la manière de l’exécuter correctement. Pour un débutant, maîtriser ce mouvement complexe peut sembler intimidant. Mais avec des instructions détaillées et une prise de conscience des erreurs courantes à éviter, vous serez sur la bonne voie.

Les étapes pour réaliser un Barbell Thruster

  • Position de départ : Commencez debout, pieds écartés à la largeur des hanches. Saisissez une barre avec une prise en pronation (paumes vers vous), écartez les mains à la largeur des épaules. La barre doit reposer sur vos épaules.
  • Phase de descente (Front Squat) : En maintenant votre dos droit, descendez et réalisez un squat complet, en amenant vos hanches vers l’arrière et en pliant les genoux jusqu’à atteindre la position assise.
  • Phase de montée (Développé militaire) : Depuis la position basse, poussez sur vos pieds et remontez jusqu’en position debout tout en utilisant l’élan pour pousser la barre au-dessus de votre tête. Vos devez avoir les bras tendus en fin de mouvement, et la barre devrait monter droit au-dessus de votre tête (position overhead).
  • Retour à la position initiale : Ramenez la barre sur vos épaules tout en revenant simultanément dans la position de squat.
Un homme fait un barbell thruster
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Les erreurs communes à éviter lors de l’exécution du thruster

  • Mauvaise utilisation de l’élan : Certains débutants n’utilisent pas suffisamment leur force des jambes pour aider à amener la barre vers le haut. Le mouvement devrait être fluide, et l’élan du squat devrait aider à pousser la barre.
  • Mauvaise position du dos : Garder le dos droit est essentiel pour la sécurité et l’efficacité du mouvement. Un dos courbé peut entraîner des blessures.
  • Mauvaise respiration : La respiration joue un rôle crucial dans le thruster. Expirez en poussant la barre, inspirez en revenant à la position de départ.
  • Manque de mobilité : Un manque de mobilité, particulièrement dans les épaules et les hanches, peut rendre le mouvement plus difficile et moins efficace. Des exercices de mobilité peuvent aider à améliorer cela.

Variantes du thruster

Le thruster, avec sa combinaison de squat et de développé militaire, est un exercice fondamental très adaptable. En fonction de l’équipement disponible ou de vos objectifs d’entraînement spécifiques, vous pouvez introduire des variantes qui modifient subtilement l’exercice et mettent l’accent sur différents aspects de votre force et de votre forme physique.

Thruster aux haltères

Le thruster aux haltères offre une modification intéressante par rapport à la version standard à la barre. En utilisant des haltères, vous engagez davantage les muscles stabilisateurs, notamment dans la région de la ceinture scapulaire, car chaque bras doit travailler indépendamment pour maintenir et presser l’haltère. De plus, pour ceux qui ont des problèmes de mobilité au niveau des épaules ou des poignets, les haltères peuvent offrir une plus grande liberté de mouvement et un confort supérieur par rapport à la barre.

Thruster avec kettlebell

Les thrusters avec kettlebells ajoutent un défi supplémentaire en termes de stabilité et de contrôle. La distribution du poids d’une kettlebell est différente de celle d’une barre ou d’un haltère, ce qui signifie que votre corps doit s’ajuster pour maintenir l’équilibre et la technique correcte. Cela se traduit par un engagement accru du tronc et une sollicitation supplémentaire des muscles stabilisateurs des avant-bras et des épaules. Cette variante est idéale pour ceux qui cherchent à varier leur entraînement et à améliorer leur stabilité globale.

Alternatives au thruster

Malgré la polyvalence et l’efficacité du thruster, il se peut que certaines personnes ne puissent pas le réaliser pour diverses raisons, telles que des blessures ou un manque d’équipement. Il est également possible qu’après des mois de pratique du thruster, vous ayez envie d’amener de la variété à votre routine. Heureusement, il existe des alternatives qui permettent de travailler les mêmes groupes musculaires et d’atteindre des objectifs similaires.

Le squat et le développé militaire séparés

La combinaison d’un squat et d’un push press en deux exercices distincts peut être une excellente alternative au thruster. Cela permet de se concentrer davantage sur chaque mouvement, ce qui peut être bénéfique pour les débutants qui peinent à exécuter le thruster avec la technique correcte.

Un homme fait un front squat
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Le kettlebell swing

Le kettlebell swing est un autre excellent exercice qui sollicite de nombreux groupes musculaires similaires au thruster. Il engage principalement les muscles de la chaîne postérieure, dont les fessiers, les ischio-jambiers et le dos, mais également le tronc et les épaules. C’est un excellent exercice pour développer la puissance, la force et l’endurance musculaire.

Un homme fait un kettlebell swing
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Wall Balls

Un exercice populaire dans le monde du CrossFit, le Wall Ball consiste à effectuer un squat complet tout en tenant un ballon d’exercice (Med Ball), puis à lancer le ballon en l’air contre un mur en remontant. C’est un autre mouvement qui sollicite la totalité du corps et qui combine force des jambes, puissance explosive et coordination.

Un homme réalise l'exercice du wall ball squat
  • Save
Crédit illustration © Aliaksandr Makatserchyk

Épaulé-Jeté

L’Épaulé-Jeté (Clean and Jerk) est un autre exercice olympique qui combine un mouvement de tirage explosif (Épaulé) avec un mouvement de poussée aérienne (le Jeté). Bien que techniquement plus complexe, l’épaulé-jeté travaille des muscles similaires au thruster, tout en ajoutant une dynamique de puissance et de coordination supplémentaire.

Exemple d’entraînement de CrossFit incluant les thrusters

L’intégration des thrusters dans votre routine de cross-training peut être un excellent moyen d’augmenter votre force, votre endurance et votre puissance. Voici un exemple d’entraînement qui pourrait être utilisé pour mettre l’accent sur ces domaines tout en incorporant les thrusters.

Échauffement

10 minutes de cardio facile (course, rameur, vélo), suivi de mobilisations articulaires et d’étirements dynamiques pour préparer le corps à l’entraînement. Ajoutez quelques squats et push press légers afin de préparer le corps au mouvement du thruster. Augmentez progressivement le poids jusqu’à ce que vous vous sentiez prêt à réaliser votre WOD avec les charges habituelles.

WOD (Workout Of the Day)

RoundThrustersBox jumpsTractions (pull-ups)Course
Round 1212121400 mètres
Round 2151515400 mètres
Round 3999400 mètres

Ce WOD est conçu pour être effectué aussi rapidement que possible, tout en maintenant une bonne technique sur chaque mouvement.

Ce type d’entraînement offre un mélange d’entraînement de force et de cardio, permettant de travailler à la fois la force et l’endurance. Cependant, il est important de garder à l’esprit que la bonne technique doit toujours être la priorité. Assurez-vous de maîtriser le mouvement du thruster avant de l’incorporer dans un WOD à haute intensité.

Un homme torse nu fait des thrusters devant un miroir
  • Save

FAQ : Thrusters en Crossfit

Voici les questions les plus fréquentes:

Qu’est-ce que le thruster ?

Le thruster est un exercice de musculation composé, mêlant un squat avant (front squat) à un développé militaire (push press). C’est un mouvement fonctionnel complet, sollicitant plusieurs groupes musculaires, notamment les jambes, les hanches, les épaules et le tronc.

Quels muscles le thruster sollicite-t-il ?

Le thruster travaille principalement les quadriceps, les fessiers, les deltoïdes et les triceps. En outre, les muscles du tronc sont activés pour stabiliser le mouvement et maintenir une bonne posture.

Quelles sont les erreurs communes lors de l’exécution du thruster ?

Les erreurs courantes incluent une mauvaise posture, un manque de profondeur lors du squat, un mauvais alignement des genoux, une pression inadéquate des hanches, et l’extension incomplète des bras en haut du mouvement. Chaque erreur peut réduire l’efficacité de l’exercice et augmenter le risque de blessure.

Quels sont les avantages des thrusters aux haltères par rapport à la barre ?

Les thrusters aux haltères permettent une plus grande liberté de mouvement et sont souvent plus accessibles pour les débutants. De plus, ils peuvent aider à identifier et corriger les déséquilibres musculaires, car chaque bras doit travailler indépendamment.

Pourquoi est-il important de travailler les muscles antagonistes des muscles sollicités lors des thrusters ?

Travailler les muscles antagonistes permet d’équilibrer le développement musculaire, de prévenir les blessures, d’améliorer la posture et d’optimiser la performance. Pour le thruster, les muscles antagonistes incluent les ischio-jambiers, les muscles de la partie supérieure du dos, les biceps et les muscles abdominaux inférieurs.

Related articles

A propos de

Je m'appelle Julien Raby et je suis l'un des propriétaires de BoxLife. Voici mon parcours sur LinkedIn si vous souhaitez obtenir plus d'informations. J'ai toujours été actif et j'ai découvert le Crossfit il y a environ 7 ans. Mon objectif est de vous aider à améliorer vos performances en Crossfit en vous donnant des conseils sur des mouvements spécifiques, des entraînements et du matériel. Vous avez une question ? N'hésitez pas à me contacter !

Article ajouté au panier
0 Produit - $0.00
Share via
Copy link